L’écriture est la peinture de la voix - Voltaire

Accueil > Thèmes > La poésie > Des poèmes > L’autre pays

L’autre pays

vendredi 25 décembre 2015, par Marc Weikmans

JPEG - 36.8 ko


Il n’avait ni faim, ni soif ; il quitta la maison…
La lune suspendait au ciel sa grosse lampe
Et la route luisait comme un tapis d’argent ;
Les arbres alignés attendaient en silence
Qu’il passât devant eux un message annoncé…

Tout en pressant le pas, il pensa : « Viendra-t-elle ? »
Quand soudain, près de lui, il entendit son appel.

Elle lui prit le bras et lui montra bien loin,
Au-delà de leurs bois, de grandes plaines dorées.
« Là-bas est mon pays ; les heures y sont lentes ;
Mais vous avez un cœur à si bien vous y plaire,
Que vous ne rentrerez jamais à la maison. »